Retour Home page, Château Maison Blanche, Yvorne

FR DE EN
     
   …UN TERROIR SANS PAREIL  
 
Depuis toujours, Yvorne vit une histoire d'amour avec les amateurs de grands vins. Grâce à un sol bien particulier façonné par le temps et le climat, l'appellation est formée d'une mosaïque de terroirs, donnant à ses vins une complexité à nulle autre pareille. Un microclimat et une exposition merveilleusement abritée donnent à Yvorne un terroir prédestiné à la culture de la vigne.

Le vignoble en terrasses du Château Maison Blanche occupe 7.5 hectares. Avec une exposition ouest- sud-ouest, le coteau est ici en forte pente, allant jusqu’à 35 à 40 % de déclivité. L’éboulement de 1584 a chahuté la géologie du vignoble d’Yvorne, qui formait jusqu’alors un tout homogène sur socle de calcaires du Trias. Dans la partie chamboulée par le dramatique glissement de terrain, d’immenses masses de roches se sont déplacées, composant un patchwork d’une grande complexité. Là, le sol très graveleux (60 à 70 % de cailloux) se mêle à des alluvions riches en sédiments résultant de l’érosion de roches alpestres. Cette spécificité d’un calcaire actif du Trias (âgé de plusieurs millions d’années), allié à des dépôts alluvionnaires récents de quelque 400 ans, confère aux crus du Château Maison Blanche une personnalité d’une totale typicité.

Sélection clonale très rigoureuse, taille en gobelet ou en cordon Royat, rendements très modérés, vendanges manuelles constituent autant d’atouts de qualité. Le vignoble est complanté aujourd’hui à raison de 85 % en cépages blancs (Chasselas et Savagnin Blanc) et de 15 % en cépages rouges (Pinot Noir, Gamay, Gamaret, Garanoir et Diolinoir).